Enfin !

 

Hé oui, chers karmatotaliennes et Karmatot – aliens, tout arrive ! Même la fin de ce feuilleton trépidant qui vous fait d’ailleurs trépider depuis maintenant des semaines, c’est votre voisine du dessous qui me l’a confirmé. Je n’ai pas retardé la publication de ce dernier opus (comme les marchés du même métal) pour de basses raisons de suspense, coupures pub, temps de cerveau non disponible, etc. etc.

Non, j’ai simplement décidé de me ressourcer en opérant une retraite solitaire dans un dojo zen qui s’est révélé être, en fait, une taverne auvergnate spécialisée dans le Tripoux et la Truffade.  Vous imaginez bien que le rendement littéraire a été énormément ralenti …

Bon, c’est toujours au même endroit.

PS : Je peux vous annoncer en exclusivité mondiale la parution prochaine (c’est-à-dire que je n’ai aucune idée de la date précise, vous aviez compris)  de Gër Harmaj Haax  le RETOUR, dans l’épisode  sobrement intitulé :  Gër Harmaj Haax et le grand Sâar Qhözsye. A vos cassettes comme disait Jean-Christophe Averty (il en valait donc deux, c’est logique).

 


Autres articles

Répondre

kostathefaine |
"A chacun son chat" |
ANTES QUE LAS PALABRAS SEAN... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amelie Lallement
| BAZAR D'histoires..
| le club lecture