Sad

Les morts vont dans l’ombre tandis que les vivants vaquent à leurs affaires. Certains, pourtant, se parlent encore à travers l’écho du souvenir qui est comme un fil tendu au-dessus du précipice.

 


Répondre

kostathefaine |
"A chacun son chat" |
ANTES QUE LAS PALABRAS SEAN... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amelie Lallement
| BAZAR D'histoires..
| le club lecture