Pensée de rentrée

depuis le départ de notre Bien-Aimé Nicolas S*** (que son initiale soit sanctifiée à jamais) beaucoup d’enseignants (bouhouhouhou ! A bas les profs ! Bouhouhouhou Etc.) se sont gaussés de l’obligation qui leur avait été faite de lire la lettre de Guy Môquet à leurs élèves (qui étaient la plupart du temps incapables de la comprendre au vu du nombre d’imparfaits et de passés simples dans la dite missive).

Ils ont eu tort ! (Je parle des enseignants)

Car si un instituteur avait eu la bonne idée de la lire au petit Adolf Hitler (qui s’est d’abord appelé « Schicklgruber » mais ça le faisait pas) on aurait sans doute évité la seconde guerre mondiale.

Comme quoi, ça tient à peu de choses tout ça.

Bonne rentrée.

Licence « comme d’hab »Pensée de rentrée dans Chroniques du Professor Hait licence-CC

 


Autres articles

Répondre

kostathefaine |
"A chacun son chat" |
ANTES QUE LAS PALABRAS SEAN... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amelie Lallement
| BAZAR D'histoires..
| le club lecture