Ô tempora Ô mores

Grèce n’est pas à vendre ! … mais les Grecs, oui. Qu’on se le dise.  Les Espagnols eux sont indignés. A priori ils ont raison, c’est tout ce qui leur reste. Quant aux Français, ils sont rassurés !

Ils ont un gouvernement en qui ils peuvent placer toute leur confiance. Avec un super Ayraut à sa tête en plus.

 


Répondre

kostathefaine |
"A chacun son chat" |
ANTES QUE LAS PALABRAS SEAN... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amelie Lallement
| BAZAR D'histoires..
| le club lecture