Réflexion au coin d’un bar

Si les socialistes arrêtaient de s’engeuler pour de simples problèmes de préséance et d’ego ils gagneraient un temps énorme qu’ils pourraient investir avec profit dans la pensée (pour ceux et  celles d’entre eux qui disposent encore d’un équipement correct et adapté à cet usage naturellement). Ainsi, peut-être deviendraient-ils capables de réfléchir un peu à l’état du monde et de la société et — rêvons un peu — de proposer quelques débuts de solutions viables.

Alors pourquoi ne le font-ils pas ? se demande l’auditoire tiré de sa léthargie coutumière par un début d’agacement.

La réponse est simple : parce qu’ils sont socialistes.

 

 


Répondre

kostathefaine |
"A chacun son chat" |
ANTES QUE LAS PALABRAS SEAN... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amelie Lallement
| BAZAR D'histoires..
| le club lecture