Linogravure sur papier à la cuve #2

figure1B

Voici un deuxième tirage sur papier à la cuve. le motif n’a pas changé. Autre fond, autre effet. J’ai choisi deux fonds assez proches et j’en prendrai un aux différences marquées pour le prochain scan. L’intérêt de  procédé réside dans le fait qu’il permet de jouer avec les codes de l’estampe qui est d’abord le multiple. L’estampe est la première technique d’imprimerie connue par l’homme. Elle a permis de multiplier un même document, qu’il soit graphique ou linguistique ou les deux. Faire de l’estampe c’est donc entrer dans le monde du multiple. Cependant mes tirages sont uniques puisque le fond l’est. En passant, cela fonctionne à l’inverse du dessin dont le fond est (à peu près) toujours le même selon le papier choisi mais dont le motif est unique .

 


Répondre

kostathefaine |
"A chacun son chat" |
ANTES QUE LAS PALABRAS SEAN... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amelie Lallement
| BAZAR D'histoires..
| le club lecture