Work in progress

 

En marge du roman auquel je me suis attelé (ce sera mon troisième), j’ai l’intention d’écrire  quelques longues nouvelles — ou courts romans comme on veut — ce qu’on appelle parfois  «Novellas» en anglais, pour les différencier des short stories.

Elles mettront en scène le même personnage, Gonzalès, avec un «s». Il y tient, je lui ai demandé. On l’appelle parfois «Gonzo» mais il n’arrive pas à déterminer si cela lui plaît ou pas. Cela dépend des moments, sans doute. Tout le monde finit par oublier son prénom, même lui parfois.

Gonzalès est enquêteur d’assurances. Pour lui pas de femme fatale nonchalamment alanguie sur la banquette derrière les volutes de son fume-cigarettes à rallonge. Son truc c’est l’arnaque à l’assurance, la voiture volée qu’on retrouve dans le garage du beau-frère méchamment maquillée, l’incendie «accidentel» — c’est bizarre ce genre d’accident — le cambriolage de son propre fait. La carambouille ordinaire. Il ne fréquente pas de milliardaires Gonzo juste des gens ordinaires qu’il trouve parfois très extraordinaires.

Gonzalès c’est un dingue qui fait beaucoup d’efforts pour paraître normal, dans la vie civile. Un grand brûlé de la vie moderne qui masque sa révolte derrière un cynisme jovial et bon enfant. Un type qui a adhéré très tôt au seul parti politique qui lui propose une solution : le parti d’en rire.

Il me rappelle quelqu’un…

 


Autres articles

2 commentaires

  1. Caroline Bordczyk dit :

    Bravo ! J’ai dû écrire un texte sur le parti d’en rire… Et où trouver tes ouvrages ?

    • karmatotal dit :

      Pour l’instant j’ai retiré de la vente tout ce que j’avais fait, car je n’en suis pas satisfait. Beaucoup de boulot en ce moment donc ça n’avance pas vite, mais avant la fin 2019 normalement … je mettrai une petite annonce.

Répondre

kostathefaine |
"A chacun son chat" |
ANTES QUE LAS PALABRAS SEAN... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Amelie Lallement
| BAZAR D'histoires..
| le club lecture